Relevé de terrain
Un projet de danse et de musique

Relevé de terrain a été créé et présenté à Sept-Îles, Qc, les 20 et 21 juin 2006 à la Chapelle du Vieux Poste. Le spectacle, dans sa nouvelle version, sera présenté à Tangente, Montréal du 16 au 19 avril 2009 et au Dance Centre de Vancouver les 18 et 19 septembre 2009.

Origine du projet

En juin 2006, à Sept-Îles au Québec, Julie Lebel et Sébastien Cliche, ont lancé le projet RELEVÉ DE TERRAIN, une initiative commune pour explorer l'interaction entre la topographie d'un lieu et celle du corps, entre les paysages extérieurs et intérieurs.

Au cours du projet, des participants ont été conviés à des marches organisées dans des lieux ciblés. L'intention était d'explorer l'espace en portant une attention particulière aux liens entre l'environnement, le corps et la mémoire. Des carnets ont été remis aux participants-marcheurs pour guider leur attention. Les impressions consignées dans les carnets ont été utilisées comme stimuli pour la chorégraphie d'un solo.

Pendant que Julie Lebel interprétait les données recueillies pour les traduire en motifs chorégraphiques, Sébastien Cliche et Christian Miron procédaient à des échantillonnages sonores sur le terrain pour créer la partition musicale du spectacle. Pour sa part, Gabriel Rochette réalisait une série de tableaux vidéographiques destinés à accompagner la chorégraphie.

Sur scène, la soliste, Karine Gagné, sur qui Julie a composé la danse est accompagnée de Sébastien et Christian qui produisent en direct la trame musicale à partir d'ordinateurs portables. Derrière eux, est installé un écran sur lequel on peut voir une série de vidéos, des images d'éléments naturels sélectionnés pour leur lien avec la dynamique de la danse. Le spectacle intègre de façon posée et progressive une chorégraphie, une musique et des images qui s'attardent à des détails sensoriels: bruits de coquilles qui craquent sous les pas, images de sillons dans le sable qui s'écoulent lentement, comme le sang dans les artères, mouvements des extrémités qui creusent et s'entortillent comme des racines.

L'équipe désire remercier tous les participants aux marches contemplatives qui ont remis des carnets remplis de pistes créatives et sensibles. En s'attardant à quelques uns des exercices du carnet, ils se sont approchés, en marchant, de la sensibilité d'un corps qui danse.


Téléchargez le dossier de presse

Download English Summary



Peformance danse/musique :
21 et 22 juin 2006 à la petite chapelle
du vieux poste, Sept-Îles.

Chorégraphe :
Julie Lebel
Interprète :
Karine Gagné
Création sonore :
Sébastien Cliche et Christian Miron
Vidéographie et technique :
Gabriel Rochette


Contact :


PROJET / marches - chorégraphie - création sonore - images / ARTISTES / PARTENAIRES / LIENS